Biélorussie : L' Europe doit réagir fortement

Publié le 17/08/2020

La CFDT est très inquiète de la situation en Biélorussie après les récentes élections présidentielles.

Les fraudes électorales, le recours à la force pour réprimer les oppositions, la suppression d’Internet et des médias et la persécution des manifestations des travailleurs et des citoyens ont permis de démasquer la réelle nature du régime biélorusse.

La CFDT apporte clairement tout son soutien aux syndicats indépendants de la Biélorussie qui sont la principale force démocratique de la société civile de ce pays. Plus largement, la CFDT est aux côtés de ceux qui expriment le choix d’un changement politique.

L’Union européenne doit réexaminer ses relations avec la Biélorussie, y compris en établissant des mesures de sanctions. Au nom des valeurs et des principes européens, la CFDT attend une réaction forte et sans équivoque de l’Europe lors du sommet du 19 août.