Quelles sont les entreprises concernées par la fermeture au public ?

Publié le 06/11/2020

Les lieux fermés au public sont définis comme les lieux « non essentiels » dans un décret du 29 octobre 2020. Vous pouvez retrouver la liste complète des activités concernées dans le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020.

Il s’agit notamment des salles polyvalentes, salles de conférence, parcs d'attraction, salons, foires et expositions ; les bars et les restaurants (sauf pour des activités de livraison et de retrait de commandes), des commerces autres que ceux de première nécessité (sauf pour des activités de livraison et de retrait de commandes), des salles de spectacle et cinémas, des salles de sport et les gymnases (les sports collectifs même en plein air sont interdits), des établissements qui proposent des activités extrasolaires, sportives, artistiques, comme les clubs de sport et les conservatoires (accueil limité à certains élèves) ou culturels (librairies).

A ce jour, la fermeture des commerces « non essentiels » et des établissements recevant du public comme les bars et les restaurants intervient pour une durée de 15 jours et la décision de fermeture sera réévaluée tous les quinze jours en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Attention, contrairement au premier confinement les supermarchés, les magasins multi-commerces, les hypermarchés et les autres magasins de vente d'une surface de plus de 400 m2 ne peuvent accueillir du public que pour les activités mentionnées à l’article 37 du présent décret ainsi que pour la vente de produits de toilette, d'hygiène, d'entretien et de produits de puériculture. (décret n° 2020-1331 du 2 novembre 2020).

En d’autres termes, toutes les autres activités sont, par définition, interdites. Cela signifie par exemple que les grandes surfaces doivent fermer leurs rayons dédiés aux produits textile, culturels (livre, CD, etc.), aux jouets ou encore aux fleurs.