Etats généraux de la Séniorisation : La CFDT Retraités veut peser sur la loi Grand âge

Publié le 23/04/2020

Au moment où la population âgée paie un très lourd tribut au Covid-19 (les plus de 75 ans constituent 80 % des décès dont 50 % ont lieu dans les Ehpad), la CFDT Retraités a décidé de soutenir l’initiative collective des Etats Généraux de la séniorisation initiée par le sociologue Serge Guérin. 

« La CFDT Retraités invite tous ses militants à participer et à voter sur les propositions de la plateforme https://www.lemagdesterritoiresnumeriques.com/etats-generaux jusqu’au 30 avril afin de peser sur la future loi grand âge qui apparait chaque jour de plus en plus nécessaire », décalre Dominique Fabre, la secrétaire générale de la CFDT Retraités, tout en précisant que chaque citoyen et donc tous les adhérents CFDT peuvent également participer.

De quoi s’agit-il ? Serge Guérin, spécialiste des questions liées à l’avancée dans l’âge, a lancé depuis quelques temps l’initiative de ces Etats Généraux de la sénioriation avec des experts du vieillissement, des politiques mais aussi des organisations de la société civile dont la CFDT Retraités.

Une vision citoyenne du vieillissement 

La plateforme héberge une liste de 52 propositions pour lesquelles chacun peut voter ou proposer de nouveaux apports. Ce sont des propositions aussi diverses que redonner la parole aux aînés, instaurer trois consultations de prévention à 50, 65 et 80 ans, former les aides à domicile à détecter les fragilités des personnes âgées ou créer dans les Ehpad des lieux sécurisés de réception des familles, etc. Les votes permettront de mettre en avant les 10 propositions qui auront recueilli le plus de suffrages. « Le rapport qui en sortira devrait apporter une vision citoyenne du vieillissement en plus de la vision politique et de l’expertise, espère Dominique Fabre pour qui, l’accompagnement du grand âge et de la fin de vie, c’est la dignité d’une société. »

dblain@cfdt.fr